Atelier Traduire le théâtre

TraduQtiv vous propose un nouvel atelier le 9 février 2023 de 9 à 12h à la MEDAA, rue du Prince royal, 85-87 1050 Ixelles – Salle Travelling sur le thème

Traduire le théâtre :
du papier à la scène 

Animé par Christine Defoin et Muriel Weiss

Le texte théâtral a plusieurs vies, comme les chats. Une fois écrit, il passe entre les mains, les bouches, les oreilles de tout un tas de gens. Quand il a de la chance, il est édité. Puis, souvent, il végète sur les rayons d’une librairie. Mais parfois  il arrive aussi qu’il se fasse entendre  dans une ou plusieurs salles de spectacle et même d’être porté ailleurs  par des voix multiples à travers ses traductions.

Face au texte de théâtre, le traducteur et la traductrice  ne doivent plus se contenter d’être des passeurs de mots, ils doivent aussi devenir acteurs, se mettre le texte en bouche et s’efforcer de reproduire le « jaillissement de la parole », expression chère à Philippe Ivernel.

Cela ne suffit pas toujours. Il faut parfois choisir, resserrer certains espaces et en élargir d’autres, accepter des compromis. Car là où s’arrête la liberté du·de la traducteur·rice commence souvent commence celle du·de la metteur·se en scène !

Programme

9h -9h50 Première partie

  • Présentation de l’atelier et des animatrices
  • Introduction théorique
  • Spécificités du texte théâtral
    • Du texte d’auteur au texte mis en scène
    • Contrats et droits d’auteur
    • Quand le traducteur est metteur en scène

Pause (15 min)

10h – 12h Deuxième partie

10h05-10h50 Exercice de traduction de l’allemand vers le français (45 min)

  • Extrait de Bérénice de Molière d’Igor Bauersima et Réjane Desvignes.

Pause (10 min)

11h – 11h45 Exercice de traduction de l’espagnol vers le français

  •  Extrait de Traición de Alan Riding.

11h45 – 12 Q&R

Inscription indispensable AVANT le lundi 6 février à 14h00 en envoyant vos coordonnées complètes  dans le corps du message à l’adresse traduqtiv@gmail.com

Nom – prénom – Profil (traducteur/trice – étudiant.e en traduction littéraire – autre) – Langue(s) source(s) et langue cible – Numéro de portable – Adresse électronique 

Formule d’atelier mixte!

Cet atelier se déroulera en présentiel à salle Travelling de la MEDAA MAIS si vous souhaitez y participer et que vous ne pouvez pas vous déplacer, inscrivez-vous et précisez dans votre mail INSCRIPTION ZOOM. Nous vous enverrons un lien vers la réunion ZOOM par mail la veille de l’atelier. Vous devrez avoir préalablement chargé la plateforme sur votre ordinateur pour accéder à l’espace de réunion TraduQtiv.

N’hésitez pas à vous inscrire quelle que soit votre langue source ! Que ce soit par Zoom ou en présentiel vous recevrez les extraits à traduire par mail le jeudi 2 février.  

Pour les inscriptions en présentiel à la MEDAA, en cas de désistement, nous vous prions d’avoir la gentillesse de nous prévenir immédiatement par mail (traduqtiv@gmail.com) ou par texto au 0486 76 88 63 !

Connaissez-vous Muriel Weiss et Christine Defoin?

À douze ans, Muriel Weiss rêvait de traduire le linéaire A (une écriture crétoise du IIe millénaire av. J.-C. qui n’a toujours pas été déchiffrée). Après avoir envisagé de devenir herboriste ou physicienne, elle choisit finalement d’étudier deux langues modernes, l’allemand et l’arabe – dont l’écriture la fascine.

Entre les « candis » et les « licences », comme on disait alors, elle passe une année à Vienne, Autriche, où elle suit des cours d’arabe et de culture autrichienne à l’université.

Au Goethe-Institut de Bruxelles, où elle travaille pendant cinq ans comme secrétaire et assistante à la programmation culturelle, elle découvre le monde et les milieux culturels belges et allemands et est initiée à l’art contemporain.

En 1997, elle s’installe à son compte comme traductrice de l’allemand et du néerlandais, avec les arts et culture comme domaine de spécialité, et complète bientôt sa formation sur le tas par les ateliers d’allemand du Centre européen de traduction littéraire.

Depuis lors, même si les textes d’art et les sur-titrages sont une composante stable de son fonds de commerce, elle traduit un peu de tout. Parce que traduire un mode d’emploi ou un poème, c’est toujours traduire : décrypter, imaginer, exprimer… Du mieux qu’on peut.

Après la licence et l’agrégation en philologie romane (français et espagnol) à l’Université de Liège Christine Defoin fait le certificat d’espagnol à l’ULB avec l’inoubliable professeure Elsa Dehennin qui la marquera pour toujours, avant d’obtenir en 1993 le diplôme spécial en traduction littéraire au Centre Européen de Traduction Littéraire (C.E.T.L.) où elle a été l’élève d’Albert Bensoussan, J.M. Saint-lu, Françoise Laroutis, C. de Marigny, A. Schulman, A. Kamp et bien d’autres.

Passionnée de théâtre depuis l’enfance, elle profite de son (long) passage dans l’enseignement comme professeur de français puis d’espagnol pour monter des spectacles avec ses élèves et se former auprès des metteurs en scène les plus doués de l’époque (Philippe Sireul, Philippe Van Kessel, Michel Dezoteux, Jean-Claude Drouot, etc.)

En parallèle, à partir de 1993 elle entame une carridère de traductrice littéraire. Elle a à son actif des traductions de romans, de théâtre, de nouvelles,… Elle assure aussi depuis 2002 des séminaires au CETL sur la traduction du… théâtre et du polar, son autre passion.

Depuis 2013, elle occupe au sein de la Foire du Livre de Bruxelles les fonctions de chargée de missions et, dans ce cadre, a mis en oeuvre la Journée de la traduction dont la 8ème édition aura lieu le jeudi 30 mars 2023 à Tous & Taxis.

Atelier proposé grâce au soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.